Le musée

L’histoire du musée commence en 1971, lorsque celui-ci est inauguré dans les locaux de la Duchère, à l’initiative du chef de corps des sapeurs-pompiers de Lyon. Le premier objectif est de préserver de la destruction des véhicules devenus obsolètes. Une équipe de passionnés, tous sapeurs-pompiers et attachés aux services techniques, redonnent peu à peu vie à ces matériels d’exception.

au parc de la tete d'or compresse

En 2005, le musée reçoit l’appellation Musée de France par arrêté du Ministère de la Culture. Cette reconnaissance officielle est précieuse : elle entraine la pérennisation des collections. Le Ministère, par l’intermédiaire de la Direction Régionale des Affaires Culturelles se pose depuis lors en appui et soutient les actions scientifiques et culturelles du musée.

En 2009, l’association des Amis du Musée est absorbée par le Comité d’Animation Sociale et Culturelle du SDIS du Rhône (association loi 1901), qui devient alors propriétaire de la collection.

L’activité du musée dans les années 2010 va s’intensifier et se diversifier, avec une ouverture à tous les publics et une intégration progressive dans le réseau culturel local. Un nouveau rythme est donné, et d’importants travaux de rénovation de la galerie d’exposition permanente, restée inchangée depuis 40 ans, sont entrepris. Plus moderne, plus pédagogique et plus aéré, le nouveau parcours est désormais pleinement accessible à tous les publics. Dans la foulée, le site internet du musée, peu changé depuis 1997, fait peau neuve.

Le service d’incendie et de secours du département du Rhône et de la métropole de Lyon, très impliqué auprès du musée, contribue encore aujourd’hui avec enthousiasme aux actions de sensibilisation au métier de sapeur-pompier.

L’équipe du musée, composée de cinq membres permanents et d’une trentaine de bénévoles actifs, accueille aujourd’hui plus de 8000 visiteurs par an et veille à la conservation, l’étude, la valorisation et l’enrichissement des collections.